Actualités

Le salon de l’agriculture, les retrouvailles 2022
Le salon de l’agriculture se déroule du 25 février au 5 mars tous les ans. Paysans, exposants et visiteurs étaient au rendez-vous pour cette année 2022.

Après deux années d’annulation, cette année 2022 était l’année des
« retrouvailles ».

Le salon permet aux visiteurs qui ne sont pas issus du monde agricole où qui n’y connaissent pas grand-chose de pouvoir voir ce que c’est d’être agriculteur, les professionnels sont heureux de partager leurs connaissances, leu passion qui est très importante pour exercer leur métier.

Le stand présentation que ça soit pour les chevaux ou les vaches.

Les vaches se présentent une à une. Elles sont méticuleusement inspectées et notées pour par exemple, la hauteur de la mamelle, l’attache avant-pis… et pour les chevaux : les aplons, les différentes allures, la longueur du dos, les muscles…
Les propriétaires des bêtes de présentation ont passé toute une année voire plus à préparer leurs animaux, rien qu’à avoir une vache au licol et la faire avancer et s’arrêter est du boulot qu’on n’imagine même pas. Les éleveurs ont une patience pour leurs animaux car ils sont conscients qu’une vache peut être imprévisible et qu’il n’y a pas de secrets à part leur savoir-faire.
C’est la première fois que j’allais au salon international de l’agriculture, c’est une très bonne expérience qu’il faut faire au moins une fois dans sa vie et en plus de la partager avec ses amis c’est encore mieux.

Drouillé Emma

Salon_agriculture_paris_affiche

Le salon de l’agriculture 2022
Le salon international de l’agriculture se déroule à la porte de Versailles à Paris, il a lieu chaque année. C’est le rendez-vous pour faire découvrir le monde agricole aux publics qui ne sont pas issus de ce monde-là.

Présentation du salon 

Le salon a eu lieu pendant neuf jours du 26 février au 6 mars. 

C’est en 1964 qu’a lieu le premier salon de l’agriculture, le salon rassemble en moyenne 500 000 visiteurs. Pour cette édition 2022 le salon est sur le thème des retrouvailles comme le salon n’a pas eu lieu en 2021.Le salon regroupe des visiteurs, des exposants, des agriculteurs, des jurys, des concurrents sont présents chaque année. Cela reste aussi un moment de partage et d’échange avec les visiteurs.

Chaque année une vache est égérie pour représenter le salon. Cette année celle qui représentait le salon c’était Neige qui est de race Abondance, une vache qui vient de Haute-Savoie, qui produit du lait qui est transformé en Reblochon… Neige a été choisie comme égérie car c’est une vache calme et très sociable.

Sur le salon, il y a plusieurs Halls :
- Hall 1 était sur les bovins, ovins, caprins, porcins
- Hall 2.2 était sur la culture et filière végétale ainsi que le Jardin et potager
- Hall 3 était sur les produits et saveurs de France
- Hall 4 portait sur les services et métiers de l’agriculture, l’emploi et la formation, agri-recrute, agri 4.0 , l’environnement et énergie et la ferme pédagogique
- Hall 5.1 avait les produits et saveurs d’outre-mer et France
- Hall 5.2 avait l’élevage du monde et l’agriculture et produits du monde
- Hall 6 avait les équins ainsi que le patrimoine français et rural
- Hall 7.1 avec les chiens et chats

Différents concours sur une semaine

Sur le salon il y a des concours d’élevage, les concours de vins ainsi que d’autres produits alimentaires, des concours dédiés aux jeunes et les pratiques agroécologiques. Les récompenses valorisent les meilleurs produit français et les prix sont décernés par des jurys qui sont impartiaux. Les médailles garantissent la qualité gustative des produits, les prix remis sont sous le contrôle de l’Etat via le ministère de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Les jeunes ont aussi droit à leur concours ! Ils représentent leur lycée, ils ont 5 concours : le CJAJ (concours de jugements d’animaux par les jeunes) ; TIEA (trophée international de l’enseignement agricole) ; CJPV (le concours des jeunes professionnels du vins) et le CJJPA (concours des jeunes jurées des pratiques agroécologiques prairies et parcours) ; le challenge caprins inter-lycée, cela est un moment de partage pour les jeunes.
Notre journée a commencé par les halls 5.1 et 5.2. On a pu y voir les produits et animaux que nous n’avons pas l’habitude de côtoyer. Nous avons ensuite passé une bonne partie de la matinée au hall 6 qui était les équins et asins. Nous avons fait le tour des stands et avons pu apprécier le concours des chevaux de traits, les chevaux sont magnifiques ils sont bien entrainés. Nous sommes ensuite allés au hall des vaches, là j’ai pu regarder certaines races de vaches et pu assister à plusieurs concours. Nous nous sommes présentés nous, la MFR de Janzé, au stand MFR. Nous avons rencontré le grand patron des MFR et nous avons eu un moment d’échange avec lui sur notre formation et l’agriculture. Ensuite, nous sommes allés sur un stand où nous pouvions faire du simulateurs-virtuel sur les engins agricoles (des marche-arrière, conduite avec les remorques…) cela est très instructif car il aide à la conduite. Ensuite, l’après-midi nous avons visité le hall 3 où il y avait les produits, c’est là où il y avait aussi les dégustations. Le reste du temps nous l’avons passé sur le hall des équins et vaches. Nous avons discuté avec les jeunes qui faisaient le concours TIEA. Ça été un bon moment d’échanger avec eux. On a regardé le concours des Jersiaise ainsi que les Salers. Nous avons aussi été voir l’égérie du salon, Neige, c’est une superbe vache.

Le salon est vraiment super. C’est un moment d’échange très convivial, les gens sont très souriants et c’est agréable d’échanger avec des professionnels. Il faut faire le salon sur plusieurs jours pour bien tout voir, mais ça a été une bonne expérience enrichissante.

Enora David et Eléonore Javaudin


La salle de traite Delaval
Les élèves de la MFR de Janzé en visite au salon de l'agriculture 2022

L’Histoire du salon

En 1844 : Création du concours dit d’animaux de boucherie
EN 1870 : Lancement officiel du salon de l’agriculture
En 1963 : Edgard Lisani est le premier ministre de l’agriculture et crée le centre national des expositions et des concours agricoles
En 1964 : Le salon de l’agriculture ouvre ses portes pour la première fois et séduit plus de 300 000 visiteurs.
En 2000 : La vache devient l’emblème du salon, le CENECA et le comité élevage désignent une race à mettre à l’honneur, et choisisse une vache qui la représente le mieux
EN 2013 : Le salon met en place les 7 animaux qui représentent le concours général agricole des animaux.
En 2014 : ils ont multiplié par 2 leurs visiteurs (700 000)
En 2016 : La vache bénéficie d’un dispositif de communication digitale
En 2020 : Le salon n’a pas eu lieu à cause de l’épidémie de covid

La salle de traite

Pendant notre séjour à Paris, nous somme allé au Salon de l’agriculture. Nous avons vu la salle de traite Delaval, pour les vaches c’est le plus important.
Pendant le salon les vaches ne s’arrêtent pas de produire du lait donc il faut absolument les traire. La salle de traite Delaval est équipée de 2 couloirs de 14 postes avec la nouvelle technologie, ce qui permet de savoir le kg de lait/ vache, le débit, le temps que la vache met à être traite, 2 circuits de lait pour permettre de le refroidir avant l’arrivée dans le tank, 5 chauffe-eaux pour le lavage. Elle a été livrée par 6 semi-remorques et il a fallu 5 monteurs pour 1 semaine.
La première traite a été faite le jeudi soir avant l’ouverture du salon pour savoir si ça fonctionnait. Les heures de traite étaient entre 5h30 et 7h pour le matin et 17h et 19h pour le soir. Il y a des cas particuliers, pour celles qui avaient le concours le soir, elles pouvaient être traites jusqu’ à 3h du matin. Il y avait 250 vaches par session de traite dont 14 races différentes en salle de traite. Il y a eu 45 000 à 50 000L de lait produits pendant le salon. Le lait collecté au salon est livré à la Laiterie Saint Denis de l’hôtel, car elle est partenaire du salon.

Loisil Tom
Belin Mathis

Exposition salle de traite Delaval
L’édition 2022 du salon de l’agriculture s’est déroulée du 25 février au 5 mars de 9 heures à 19 heures.

Il comporte différents halls dont celui des vaches où se trouve 14 races différentes. C’est la salle de traite que nous allons vous présenter aujourd’hui :

• Pour l’installation et la livraison de cette salle de traite il faut 6 semi-remorques.
• Pour le montage une équipe de 5 monteurs pendant 1 semaine.

Durant le salon, la première traite d’essai a eu lieu le jeudi soir avant l’arrivée des visiteurs le lendemain. L’équipe de traite est composée de 2 équipes de 2 techniciens Delaval qui veillent au bon fonctionnement de la traite matin et soir.
La traite s’est passée du samedi 26 février au mardi 01 mars de 05 h 30 à 7 h 45 le matin et de 17 h00 à 19 h00 le soir du mercredi 02 mars au dimanche 06 mars de 06 h15 à 7 h45 de 18 h00 à 19 h00 le soir.
Durant la semaine du salon, il y a environ 500 vaches laitières dont 250 par session. Elles produisent en tout environ 45 000 à 50 000 litres de lait sur toute la durée du salon.
Le fonctionnement de la salle de la salle de traite se passe comme ceci :
C’est une salle de traite 2 × 14 MU480 Delpro avec décrochage automatique, compteur à lait électronique pour enregistrer les données individuelles par vache, il calcule le kilo de lait, le débit de lait et le temps de traite par vache, il y a une capacité totale de 16 000 litres de lait en stockage dans le tank.

Conclusion : Nous avons apprécié la visite du salon de l’agriculture, pour sa salle de traite Delaval.

Carole JOUBERT, Emeric TROCHEL

salle_traite_delaval

Exposition de Ducatillon au salon de l’agriculture
Le salon de l’agriculture est une foire d’exposition annuelle organisée à Paris. Du 9 au 15 mars a eu lieu la première édition du salon de l’agriculture après la pandémie de COVID-19.

Le salon de l'agriculture à Paris 

Le salon de l’agriculture a lieu la dernière semaine du mois de février ou dans la première semaine de mars. C’est la plus grande foire agricole de France et l’une des plus grandes du monde.

Dans l’édition 2022 du salon de l’agriculture, il y avait près de 1000 exposants venus de 23 pays, 1400 éleveurs et 2845 animaux. Dans le salon de l’agriculture, il y avait 7 halls et nous avons voulus présenter Ducatillon qui était dans le hall 4 parce que c’est une marque qui correspond à Gregory et Nael et on a déjà acheté des articles chez eux.
 

Le stand Ducatillon

Ducatillon était présent au salon international de l’agriculture 2022. Il était dans le hall 4 pas loin du stand MFR (Maison Familiale Rurale). Ducatillon vend ses produits aux divers métiers de l’agriculture. Il vend des produits d’élevage pour les moutons, chèvres, agneaux, porcins, bovins, également pour les chevaux comme pour les abeilles, volailles, lapins, canards, chiens, chats… Il vend également des vêtements ainsi que des chaussures. Ainsi que des fusils, des pièges. De plus, il vend des caméras, pour être en sécurité, des objets pour la pêche, le jardin, des randonnées et la nature ainsi que des objets pour la cuisine, des livres et des jouets.

Sur le stand qui était exposé au salon de l’agriculture, il y avait en exposition des poulaillers, des couveuses, des abreuvoirs et des mangeoires. Il y avait 2 commerciaux présents sur le stand. Ducatillon est dans cette filière depuis plus de 45 ans. Ducatillon vend les produits aux professionnels comme aux particuliers. Dans cette société, il y a entre 50 et 100 salariés.
Conclusion :
Nous avons aimé la journée au salon de l’agriculture. Nous avons aimé se stand et nous avons échangé avec les commerciaux. Il y avait des produits intéressants.

Salon_agriculture_paris_mfr_janze

Nael et Grégory

Marathon vers la Liberté
Dans le cadre d’une semaine à thème sur les égalités Femmes/Hommes, Marwa Rochay, auteure est intervenue dans toutes les classes de la MFR de Janzé pour parler de son livre « Marathon vers la Liberté »

Rencontre avec 185 jeunes

Marwa Rochay, auteure de « Marathon vers la Liberté » a rencontré 185 jeunes de la MFR sur 2 jours. De nombreux échanges ont pu avoir lieux sur les différentes thématiques liées au roman.
Les jeunes ont pu aborder les sujets de l’exil, de l’éducation, mais aussi de l’égalité homme/femme. En effet cette intervention s’inscrivait dans un temps fort lié à la « Journée internationale du droit des femmes » (8 mars). Ainsi Marwa a pu parler de son « marathon vers la Liberté » et la façon dont elle a pu se libérer de l’ensemble des chaines qui l’opprimaient.

Une journée thématique

Comme mentionné précédemment, cette intervention de l’écrivaine s’inscrit dans un temps fort lié à la « Journée internationale du droit des femmes ». Pendant une semaine les apprenants ont échangé avec leurs formateurs sur les questions de l’inégalité Homme/Femme, les accès à l’éducation, à la culture, etc.
La présentation de « Marathon vers la Liberté » par son auteure fut le temps fort de cette semaine thématique. Ces questions de droit à l’éducation, d’égalité homme/femme sont au cœur de son ouvrage.

« Prête-moi ta plume »

Ces 2 jours d’échange avec les élèves de la MFR de Janzé ont fait naitre un projet mené par Marwa et les jeunes. Ce projet porte sur l’écriture de nouvelles racontant les histoires des jeunes. Encore en réflexion, nous vous en dirons plus en temps voulu.

Retrouvez la vidéo de l'interview sur nos réseaux sociaux !